Les cas nécessitant une prescription médicale pour faire un test ADN

Réalisé dans l’objectif de prouver l’existence d’un lien biologique, le test de paternité est une analyse ADN qui repose sur l’identification des marqueurs génétiques. Il s’agit d’un procédé scientifique et non d’un acte médical, ce qui fait qu’il ne nécessite pas de prescription d’un médecin généraliste. Quels sont alors les différents cas de réalisation du test ADN de paternité ?

Prescription médicale : les spécificités du test de paternité

Le test adn de paternité est réalisé pour établir un lien de filiation biologique entre un enfant et son présumé père. Il est pratiqué par un laboratoire accrédité, disposant d’un personnel qualifié. En effet, l’examen génétique est pris en charge par une équipe scientifique et non par un médecin. C’est la raison pour laquelle, la qualité de ce dernier n’aura aucune incidence sur les résultats du test.

Un test de paternité peut être réalisé :

  • En se rendant dans un magasin qui vend un kit de test
  • En le commandant sur le site d’un laboratoire

Cet examen génétique peut, soit être réalisé dans un cadre privé, soit être réalisé légalement. Dans le premier cas, il vous apportera des réponses sur les doutes qui vous assaillent. Quand les résultats seront reçus toutefois, il ne sera pas possible de les utiliser devant un tribunal. Pour cela, il faudra procéder à un test de paternité légal, qui implique le recours à un avocat. Dans tous les cas, sachez qu’il est également possible de réaliser un test paternité prénatal.

La nécessité ou non d’une ordonnance médicale

Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir une ordonnance médicale ou judiciaire pour réaliser un test de paternité. Comme énoncé plus haut, tout dépend de vos objectifs.

Le test de paternité privé

Il arrive souvent qu’une mère ne soit pas certaine de l’identité du père de son enfant, ou que le prétendu père lui-même ait des doutes sur sa paternité. Dans les deux cas, il est possible de commander un kit de test ADN et de procéder aux prélèvements des échantillons de salive à domicile. Ils devront ensuite être envoyés au laboratoire pour l’analyse. Les résultats de ce test sont disponibles après seulement quelques jours ouvrables. Toutefois, il permet uniquement d’apaiser les doutes du demandeur et des personnes concernées. Les résultats des tests ne sont pas recevables devant le tribunal car ce dernier ne peut certifier que les échantillons testés appartiennent bien aux individus en cause. Toutefois, le consentement des personnes participantes est obligatoire.

Le test de paternité légal

Ce type de test nécessite de saisir le tribunal de grande instance s’il est réalisé en France. En effet, seul ce dernier peut désigner un laboratoire qui réalisera l’analyse ADN dans le respect des normes. Cette procédure est longue et complexe. Elle peut s’étendre sur 2 ans selon les cas. De plus, elle est généralement coûteuse. En revanche, elle est indispensable si l’objectif est de revendiquer la garde de l’enfant ou une pension alimentaire.

Le test de paternité prénatal

Il est réalisé, comme son nom l’indique, avant la naissance d’un enfant. Bien qu’il implique l’intervention d’un spécialiste, il n’est pas considéré comme un acte médical, ce qui fait qu’il ne nécessite pas d’ordonnance spécifique. En effet, pour prélever les empreintes génétiques du fœtus, on réalise une prise de sang sur la mère. Les empreintes seront ensuite comparées à celles du père. Dans tous les cas, le test de paternité devra être pris en charge par des laboratoires certifiés.

La nécessité d’une prescription médicale

La prescription d’un professionnel de santé est uniquement requise lorsque les individus testés sont des résidents de New-York. Tout comme en France, les tests de paternité sur internet sont proscrits dans cet État. L’autorisation écrite d’un médecin ou d’un avocat est indispensable pour pouvoir prélever des échantillons d’ADN. En effet, tous les tests réalisés à New-York doivent être légaux, sous peine de sanctions.

L’importance de confier le test à un établissement accrédité

Tous les laboratoires d’analyses ADN ne possèdent pas d’accréditation pour réaliser un test de paternité. Or, elle est nécessaire pour garantir la fiabilité et la précision des analyses. En effet, il est important de confier le test à un laboratoire qui possède cette accréditation. Elle est relative à la norme ISO 17025.

Les établissements accrédités sont soumis à des contrôles de qualité réguliers, leur permettant de fournir des résultats hautement fiables et de garantir une réalisation des procédés dans le respect des normes établies. Aussi, ce critère est important dans la recherche d’un laboratoire. Un établissement qui jouit d’un agrément propose généralement des tests avec une précision de 99,99% lorsque le lien biologique est établi et une précision de 100% dans le cas contraire.

Nos Accréditations
(Norme ISO - CAP - ACLASS)