Test de paternité prénatal : les avantages et inconvénients à se faire tester

La grossesse marque un tournant radical dans la vie d’une femme. Et si la plupart des futures mamans se concentrent sur la meilleure manière d’élever leur enfant prochainement, les femmes célibataires sont parfois confrontées à un dilemme supplémentaire : celui de réaliser ou non un test de paternité prénatal. Comme son nom l’indique, il permet de connaître avant la naissance de l’enfant, l’identité de son père biologique. 

Test de paternité prénatal : les avantages et inconvénients d’une PVC

Décision personnelle, mais parfois carburée par la pression sociale, le test de paternité avant naissance permet de répondre à différentes interrogations. La choriocentèse ou prélèvements des villosités choriales est, par exemple, un moyen permettant de prélever l’ADN du fœtus. Elle est réalisée au cours des semaines 10 à 13. Pour cet examen, le médecin insère un tube vaginal qui va recueillir les villosités choriales du placenta, étant guidé par les ultrasons. 

L’ADN du bébé est en effet contenu dans ces villosités chroniques, qui s’apparentent à des touffes de tissu. L’échantillon prélevé sera ensuite comparé à celui du père en laboratoire. Il faut noter que la choriocentèse peut aussi être réalisée en faisant passer une aiguille à travers la paroi de l’abdomen. 

Les avantages

Ce test adn France peut être réalisé très tôt, bien avant l’amniocentèse

Les inconvénients

Malgré son efficacité, la choriocentèse est une procédure invasive qui présente des risques pour le bébé. C’est pourquoi, on ne la pratique généralement pas pour des raisons de test de paternité. Elle est surtout préconisée pour le dépistage d’anomalies génétiques. D’ailleurs, en plus d’augmenter les risques de fausse couche, elle peut provoquer des malformations des orteils et des doigts du bébé. 

Les avantages et inconvénients de l’amniocentèse

Cette procédure peut être réalisée entre la 14 et la 20è semaine d’aménorrhée. Pour cela, le médecin insère une aiguille, toujours guidée par ultrasons, dans l’abdomen de la femme enceinte, afin d’y prélever du liquide amniotique. En effet, le bébé en grandissant, dépose ses cellules dans le sac amniotique. Ce sont elles qui seront recueillies par l’amniocentèse. Il faut noter que ce procédé est assez long car il dure environ 45 minutes. 

L’amniocentèse permet de détecter les troubles génétiques et les anomalies chromosomiques comme : 

  • La mucoviscidose,
  • Le syndrome de Down
  • Le spina-bifida.

En même temps, elle peut être utilisée pour un test de paternité prénatal. 

Les avantages

Le taux de réussite de ce test est assez élevé car il est déjà bien connu des obstétriciens. 

Les inconvénients

Comme la choriocentèse, l’amniocentèse est une procédure invasive qui peut provoquer une fausse couche. Ainsi, elle n’est pas non plus utilisée pour réaliser un test de paternité seul. De plus, l’aiguille peut, dans des cas rares, entrer en contact avec le bébé. 

Les avantages et inconvénients d’un test non invasif

Le test non invasif est réalisé à partir de la 7è semaine de grossesse. Dans ce cas, on effectue une prise de sang sur la mère et un prélèvement d’échantillon de salive sur le père. En effet, le sang de la mère comporte les cellules fœtales. L’ADN de ces dernières est ensuite isolé, puis comparé au profil génétique du présumé père. 

Les avantages

Comme il s’agit d’un test non invasif, il ne présente aucun de risque ni pour le bébé ni pour la mère. De plus, il peut être effectué dès la 7è semaine de grossesse. Sa réalisation est d’autant plus simple car elle ne requiert pas l’intervention d’un médecin. 

Les inconvénients

Dans certains cas, le sang de la mère peut comporter des cellules fœtales d’une grossesse récente. 

Comparatif du test prénatal et du test postnatal

Auparavant, le test de paternité ne pouvait être réalisé que lorsque l’enfant était né. Toutefois, avec les progrès scientifiques et technologiques, le test prénatal constitue aujourd’hui une alternative fiable et sûre. Il vous permettra d’avoir une réponse rapidement. De plus, comme il peut être fait assez tôt, il donne l’option à la mère d’interrompre sa grossesse si elle le souhaite, en fonction des résultats. 

Europaternité propose différents tests ADN

Si en début de grossesse ou après la naissance de votre enfant, vous avez besoin de confirmer l’identité de son père, Europaternité vous propose la réalisation d’un test de paternité. Il vous permettra de lever tous vos doutes sur une situation qui peut s’avérer inconfortable. Aussi fiable que précis, le test ADN de paternité vous aidera à résoudre vos conflits familiaux. De plus, les résultats sont délivrés rapidement, tout en garantissant l’anonymat des demandeurs. Vous pouvez commander un kit de test en toute quiétude chez Europaternité. Sinon, d’autres examens génétiques sont également disponibles. 

Nos Accréditations
(Norme ISO - CAP - ACLASS)