Comment réaliser le test ADN chez vous ? 

Prélevez vos échantillons
à domicile 

Renvoyez nous vos prélèvements au laboratoire 

Votre analyse génétique en
2 jours ouvrables 

Recevez vos résultats certifiés par email / courrier 

Le code génétique est propre à chaque individu. Il comporte des informations précieuses, permettant de déterminer les origines ethniques d’une personne ou bien son lien de parenté avec d’autres personnes. En l’espace de quelques années, la réalisation des tests ADN est devenue une pratique courante dans certains pays.

Au fil du temps, les coûts sont devenus plus accessibles et les procédures simplifiées pour permettre au plus grand nombre d’obtenir les preuves génétiques dont ils ont besoin. Désormais, il est possible de faire un test génétique à partir d’échantillons divers, comme les cheveux.

Qu’est-ce que la molécule ADN et où se situe-t-elle dans le corps ?

Le corps se compose de milliards de cellules qui comportent chacune un noyau. Ce dernier renferme l‘information génétique. Celle-ci se trouve dans les chromosomes qui contiennent l’ADN. L’ADN est donc le principal constituant des chromosomes qui porte les gènes. On distingue les gènes paternels et les gènes maternels.

La molécule d’ADN qui se trouve dans les cellules s’apparente à un plan détaillé de l’organisme, qu’on appelle aussi code génétique. Il renferme toutes les informations utiles au bon fonctionnement et développement du corps. Quant au gène, il s’agit d’un morceau d’ADN qui comporte une information génétique spécifique. C’est ce qu’on appelle une portion de chromosome. Comme les chromosomes du corps sont en double, les gènes le sont également. Les deux copies d’un seul et même gène sont dénommées « allèles ». Elles sont d’origine paternelle et d’origine maternelle.

Étant donné que l’ADN se trouve dans tous les tissus qui composent les organes du corps, il est réparti dans l’organisme et même dans les cheveux et les ongles. C’est pourquoi, un test adn est possible à partir d’un prélèvement d’échantillons d’ADN de ces deux parties du corps.

Molécule ADN et cheveux : comment se déroule le test ?

Lorsqu’il est question de test de paternité, d’un test d’origine ou d’un test de dépistage de certaines maladies génétiques, l’analyse se base généralement sur un échantillon de salive. Il s’agit dans ce cas d’un test ADN standard. Toutefois, il n’est pas toujours possible de prélever un frottis buccal. Dans ce cas, il faut se tourner vers les échantillons non-standards. Les prélèvements les plus courants se font sur les cheveux.

Les résultats des tests qui se basent sur une analyse ADN des cheveux sont tout aussi précis et fiables que ceux obtenus des prélèvements standards, mais à condition qu’ils soient réalisés correctement. Pour qu’un cheveu puisse faire l’objet d’un test relatif aux ancêtres ou d’un test de paternité, il doit être prélevé jusqu’à la racine.

En effet, c’est le follicule ou le bulbe blanc situé à l’extrémité de la tige de cheveux qui comporte l’ADN. Pour qu’une recherche ADN puisse aboutir, il ne sert à rien d’envoyer des cheveux coupés, puisqu’ils ne contiennent plus de follicules. Seuls les cheveux épilés ou arrachés par un peigne ont de bonnes chances d’être éligibles. Il faut environ cinq à six cheveux pour une analyse en laboratoire.

En revanche, un cheveu sans racines peut être utilisé pour une analyse d’ADN mitochondrial. Il vise principalement l’ADN mitochondrial humain, qui se trouve dans les cellules d’une tige de cheveux. Cette ADN se transmet uniquement d’une mère à son enfant. L’ADNmt fournit donc des informations sur la lignée maternelle d’un individu. Par conséquent, il convient de se renseigner au préalable auprès du laboratoire sur le type de test ADN correspondant à votre cas afin de prélever l’échantillon de cheveux adéquat.

Quelles sont les limites d’un test ADN réalisé à partir d’un cheveu ?

Vous devez trouver un laboratoire qui garantit de faire un test ADN hors procédures judiciaires. Rappelons qu’en France, la recherche de paternité doit faire l’objet d’un dossier à soumettre au Juge du Tribunal de Grande Instance, avec l’assistance d’un avocat. De plus, le père présumé doit donner son accord. Les tests ADN doivent uniquement être réalisés dans le cadre d’une procédure judiciaire.

Enfin, il y a le problème de conservation des échantillons. Bien que les cheveux soient très résistants à l’usure, étant donné qu’ils se composent essentiellement de kératine, l’ADN contenu dans les follicules est bien plus fragile. Certes, il peut être conservé pendant plusieurs années mais il doit aussi l’être dans les meilleures conditions (à l’abri de l’humidité et des moisissures). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est fortement conseillé d’établir un lien de filiation biologique à partir d’un test ADN standard.

Comment réaliser un test de paternité standard ?

Pour lever un doute sur l’identité du père biologique de l’enfant, vous pouvez commander un kit de prélèvement ADN. Pour faire le frottis buccal, suivez bien les prescriptions fournies avec ce dernier. Les personnes concernées, notamment le prétendu père et l’enfant doivent fournir chacun des échantillons.

Ensuite, ils seront envoyés par voie postale au laboratoire où l’analyse se fera avec une expertise génétique. Les résultats du test vous seront communiqués de la même façon dans les quelques jours ouvrables à compter du jour d’envoi. Nous vous garantissons une entière discrétion durant tout le procédé.

L’établissement de la filiation par des échantillons standards garantit la légalité de la procédure de test, étant donné que le demandeur doit avoir le consentement du supposé père de l’enfant (ou pères s’il y en a plusieurs) pour pouvoir effectuer un test de paternité. La vérité biologique vous permettra ensuite d’engager les démarches de reconnaissance de paternité ou de contestation de paternité en toute connaissance de cause.

VOUS AVEZ UN DOUTE ?

Notre Test est fiable à 99,99 %
Résultats rapide, en toute discrétion