Comment réaliser le test ADN chez vous ? 

Prélevez vos échantillons
à domicile 

Renvoyez nous vos prélèvements au laboratoire 

Votre analyse génétique en
2 jours ouvrables 

Recevez vos résultats certifiés par email / courrier 

La technologie dans le domaine du stockage n’a cessé d’évoluer au fil des années. Cependant, le problème qui continue de tourmenter le monde est le fait que la quantité de stockage produite et disponible ne peut pas faire face aux données produites. Les scientifiques ont alors pensé qu’un stockage dans l’ADN pourrait faire l’affaire.

ADN data : qu’est-ce que le stockage des données ADN ?

En dehors du test de paternité, les molécules d’ADN peuvent aussi être utilisées comme support de stockage. L’ADN data est un processus qui consiste à utiliser des molécules d’ADN comme support de stockage. Les données ADN sont codées dans des bases nucléotidiques et non stockées en chiffres binaires comme les formats optiques et magnétiques des systèmes de stockage actuels. Ensuite, si besoin, ces brins d’ADN data sont modifiés en chiffres binaires.

Aujourd’hui, il existe plus de 11 milliards de gigaoctets de données dans le monde. 2,5 millions de gigaoctets supplémentaires y sont ajoutés au quotidien. Les supports de stockage de données qui existent actuellement ne peuvent pas assurer cette importante augmentation. C’est pourquoi les scientifiques ont pensé que l’ADN peut y jouer un rôle important, autre que pour les tests de parenté ou les analyses de filiation.

Comment fonctionne le stockage des données ADN ?

Rappelez-vous que l’ADN se trouve chez tous les êtres humains. Il a pour rôle de stocker des informations physiques et biologiques :

  • le teint de la peau ;
  • la couleur des yeux ;
  • la taille, etc.

Une spirale d’ADN dispose de multiples paires multiples qui sont alternées de quatre bases uniques :

  • l’adénine ;
  • la guanine ;
  • la cytosine ;
  • la thymine.

Dans l’ADN data, les informations sont stockées dans des permutations de codons, les trois bases nucléotidiques. Il existe trois processus de stockage de l’ADN :

  • le codage des données ;
  • leur synthèse ;
  • leur décodage.

A l’aide d’un algorithme, les codes binaires qui contiennent des informations sont traduits en codons ou en codes ADN avant d’être déposés dans un container dans un endroit à la fois régulé et frais. L’ADN porteur d’informations peut ensuite être :

  • congelé en solution ;
  • conservé sous forme de gouttelettes ;
  • stocké sur des puces de silicium.

Aujourd’hui, les scientifiques ne cessent de travailler dur pour accélérer la lecture de l’ADN data et réduire ses coûts.

Quelle est la capacité de stockage de l’ADN data ?

Le stockage de données ADN est sans doute la plus adaptée des solutions visant à résoudre les problèmes de pénurie d’archivage. En effet, il peut conserver d’importantes quantités de données dans un espace limité. Pour information, un gramme d’ADN peut archiver 215 pétaoctets de données.

Par contre, un disque dur d’une capacité équivalente à un téraoctet pèse généralement 400 g. Il faut donc plus de 88 millions de grammes de disques durs classiques pour conserver l’équivalent du volume secrété par un gramme d’ADN.

Quels sont les avantages du stockage des données par l’ADN ?

Voici trois principaux avantages de l’utilisation du stockage ADN en tant que support d’enregistrement :

Le volume de stockage est dense

Le plus grand avantage de l’ADN data par rapport aux autres supports est la densité de stockage. En stockant vos données à distance sur le cloud ou NAS, elles sont toujours conservées dans de gros serveurs et d’importants centres de données. Par contre, le stockage de données ADN vous permet de garder des quantités massives de données dans un espace réduit.

C’est durable

Les équipements de stockage de données numériques de nos jours ne sont pas durables. En effet, ils peuvent se dégrader au fil des années. Par ailleurs, la décomposition numérique est une décomposition progressive qui touche des millions d’utilisateurs de matériel informatique chaque année.

Pour rappel, l’ADN a une demi-vie de 500 ans. Les données enregistrées dans l’ADN peuvent être disponibles durant des centaines d’années lorsqu’elles sont conservées dans un environnement optimal et réglementé.

Il est connu pour sa réplicabilité

A cause des risques de dégradation des données, celles qui sont stockées dans les centres de données doivent obligatoirement être copiées et transférées sur d’autres équipements. Il s’agit d’un processus fastidieux. Cependant, les données qui se trouvent au sein de l’ADN peuvent être répliquées de manière facile. Les scientifiques ont testé une méthode consistant à insérer l’ADN dans une bactérie. Celle-ci reproduit elle-même d’autres générations de bactéries ayant les mêmes informations conservées au sein du premier ADN sans qu’il y ait une erreur ou une perte.

Le stockage de données par l’ADN est-il l’avenir du stockage ?

Certaines entreprises utilisent déjà l’ADN data pour stocker de vastes archives d’informations n’ayant pas besoin d’être consultées de manière régulière. Toutefois, il faudra encore un certain délai avant que ce concept de stockage ne devienne une véritable option courante, abordable et accessible à tous.

Europaternité, votre partenaire lorsqu’il est question d’ADN

Notre laboratoire effectue toutes sortes de vérifications ADN assurant une qualité irréprochable. Pour une meilleure assurance, nous procédons à une double analyse à chaque fois. En plus, nos accréditations certifient que nous sommes à la fois fiables et sérieux.

VOUS AVEZ UN DOUTE ?

Notre Test est fiable à 99,99 %
Résultats rapide, en toute discrétion